Luxe Pack 2021

tapigroup 17 septembre 2021 0

We are looking forward to participating in Luxe Pack Monaco 2021, the trade show dedicated to the luxury creative packaging sector.

The Grimaldi Forum will be again the location for the event, from the 27th to the 29th of September.

This is an opportunity for us to finally show our LEI projects and products, aiming to reduce the impact on the environment. Besides, of course, many new products and finishes!

 We are glad to welcome you to our booth, n. DB19.

Find out more

Comment le secteur de la bière a-t-il évolué en Europe en 2020 ?

tapigroup 3 septembre 2021 0

En 2020, les ventes de bière en gros ont chuté de 42 % en Europe mais 2021 a déjà commencé à la hausse.

Quoique faible, l’augmentation de la vente de bière au détail a partiellement compensé le ralentissement de l’ensemble du secteur causé par la pandémie en Europe. 2020 s’est donc clôturé sur une baisse nette de 9 % par rapport à l’année précédente, faisant perdre un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros.

Des chiffres certes peu réconfortants, mais cela aurait pu être encore pire si la plupart des pubs, bars et restaurants ne s’étaient pas réinventés avec la vente à emporter et la livraison de produits.

Mais ce n’est pas tout. Les estimations indiquent que les emplois générés par la chaine de valeur de la bière ont chuté d’environ un tiers en 2020, passant de 2,6 millions de personnes à 1,8 million, avec la majorité des pertes dans le monde de l’hôtellerie, suivie de près par la distribution.

2020 en Europe : l’impact sur le secteur de la bière

On sait que malheureusement, à peu près sur tout le continent, il y a eu des fermetures totales de bars, pubs et restaurants pendant des périodes plus ou moins prolongées. Ces restrictions se sont automatiquement assouplies à l’approche de l’été avant de revenir à la phase initiale avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver.

Tout cela s’est traduit par un effondrement de 42 % des ventes de bière en gros, passant de 126 millions d’hectolitres en 2019 à 73 millions d’hectolitres en 2020. Cependant, la compensation arrive du commerce de détail, avec pour résultat une baisse très limitée au regard de la situation pandémique : comme il a été mentionné au paragraphe précédent, il ne s’agit « que » de 9 % du total des bières vendues annuellement dans toute l’Europe, avec une perte de chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros.

Qu’est-ce qui a changé dans la relation entre les brasseries et les consommateurs

En raison du fort impact de la COVID-19 sur le secteur de la bière, de nombreux producteurs ont concocté de nouvelles stratégies pour se rapprocher de leurs consommateurs, tentant ainsi de limiter les pertes liées à la vente aux pubs, bars et restaurants. En voici quelques-unes.

Dégustations en ligne

2020 a été caractérisé par beaucoup plus de temps libre que la normale. Pour cette raison, de nombreux producteurs (et pas uniquement) ont profité de cette opportunité pour proposer des coffrets à déguster directement chez soi, avec des séances Zoom en ligne, individuelles ou de groupe.

Un moyen de transmettre la culture de la bière, d’acquérir de nouveaux clients potentiels et de les fidéliser, ainsi que de créer des communautés (aspect très important).

À ce jour, la dégustation en ligne est toujours proposée avec succès par de nombreuses brasseries. Un signe clair que 2020 a pour toujours partiellement modifié les habitudes de consommation d’alcool en Europe (et dans le monde).

Mise en valeur des établissements

Avec la fermeture des restaurants et des bars, de nombreuses petites brasseries se sont retrouvées avec des stocks dinvendus. Face à cela, pourtant, plusieurs producteurs ont su renverser la vapeur : se faire connaitre auprès d’une clientèle locale, proposer des produits difficiles à trouver en grande distribution.

Ce n’est pas un hasard si, malgré la pandémie, le secteur de la bière artisanale est resté stable, sans variations particulières par rapport à l’année précédente.

Livraison

La livraison à domicile est en fait devenue un canal incontournable pour toucher ses clients. Née comme une pratique pour compenser la fermeture des bars et restaurants, elle ne peut plus actuellement être considérée comme une mesure temporaire. Aujourd’hui plus que jamais, le client moyen a découvert la commodité de la livraison et cela restera un canal privilégié pour beaucoup d’entre eux, même après la fin de la pandémie.

En 2020, la livraison à domicile a été le salut de nombreux producteurs de bières artisanales. Par exemple, Brauerei Braukunst a réussi à vendre toute sa bière en stock en une journée en utilisant simplement WhatsApp pour communiquer avec ses clients et livrer leurs commandes directement à domicile. De même, Bier Factory, une petite brasserie suisse, a décidé de promouvoir d’autres producteurs de bière artisanale et de livrer les commandes à travers le pays.

La tendance pour 2021

Avec la reprise de toutes les activités commerciales liées au monde de la bière, ainsi que des festivals, il est tout à fait plausible que l’ensemble de l’industrie se redresse par rapport à l’année précédente. Il est certes souhaitable que, compte tenu de l’amélioration de la situation, l’année se clôture positivement par rapport à 2020.

Envie de découvrir Tapì pour le secteur de la bière ?

Ne manquez pas Mekano !