Packaging design and Covid-19 – what’s changing

tapigroup 16 juillet 2020 0

The recent pandemic has changed the megatrends in packaging design, with significant implications for the short and long term

The global pandemic has had a dramatic impact on people’s lives, and this has had repercussions on consumers’ perceptions of packaging. Until a few months ago, newspaper and internet headlines were dominated by worries about the invasion of plastic on our seas, by environmental compromises and the difficulties of managing recycling. All of this created consumer awareness about more sustainable lifestyle choices and habits. Then the pandemic took over and packaging, particularly single-use plastic packaging, has become the key element in ensuring health and safety.

So, it’s clear that today the value of good packaging is well understood, yet our concerns related to environmental sustainability have all but disappeared.

This is why now more than ever the whole packaging industry should evolve and move in the direction that can offer the best protection for the environment and the society we live in, by taking on a key role in this change.

There are a few considerations that ensue from this, such as how we can change the world of packaging after Covid-19 and how we can prepare ourselves to contribute to the creation of a more solid future that’s eco-friendly.

Greater interest in sustainable packaging

At the height of the pandemic, the media’s attention focussed on the value of packaging in supplying and delivering products to homes to ensure the health and safety of consumers. The consequence has been an increase in the use of single-use plastic, due to the general need to reduce the risk of transmission of a virus that is little understood.

Packaging is now recognised as one of the key tools in safeguarding products and consumers yet, at the same time, the increased use of plastics is raising awareness further about current consumer behaviour patterns and waste management.

As time passes, this will demonstrate a raised awareness of the true environmental impact of single-use plastics and it is likely that there will be a tendency towards the choice of products wrapped in packaging that can be partially or entirely recycled.  According to some research, even now consumers are already more likely to purchase products wrapped in eco-friendly packaging and, within the year, it’s expected that this will become an increasingly common requirement around the world.

A new vision of recycling

The current definition of recycling should be broadened and standardised. During lockdown, that has touched the whole world at various points in time, even consumers who don’t normally purchase online have used e-commerce services or apps for meal deliveries to their home. These numbers have reached unprecedented levels.

In the post-Covid-19 world, where it’s expected that home deliveries and online buying will remain high, emerging recovery technologies will be invaluable. It’s often difficult to recycle packaging. For this reason, it’s going to be all the more necessary to continue to protect products with functional and aesthetically pleasing packaging, as currently happens but with the added courage to create new components that can be completely recycled.

Discover Duo, the closure from the Collection range that can be separated and recycled

In the short term, the whole packaging industry will need to deal with a growth curve, characterised by research and development into more efficient ways of collecting, sorting and reusing materials and existing technology to tackle future consumer trends.

As forecasts predict that e-commerce and takeaway food services will continue to grow, ways of sorting multi-material packaging or identifying new ways of collecting pre-existing packaging need to be established.

We’ll need to set objectives and take effective action, but also introduce legislation and standards to widen the concept of recycling. Alongside this, we need an alignment between States and international organisations to include more collection types, promote innovation and help to support investment.

Reusable packaging will continue its growth, but in a different way

To reduce the risk of spreading the virus, a growing number of restaurants have suspended the use of reusable containers and in some countries, they have temporarily revoked the ban on using plastic bags. These changes have led many experts to ask themselves what the future of reusable packaging will be.

Realistically, aside from the initial unease, we can say that there’s nothing to fear and that reusable materials will be a growth opportunity. It will be sufficient to change approach and offer cleanliness and sanitation guarantees before being made available for reuse, with the potential for the creation of new business within this field.

This type of approach would reduce the risk of relying on consumer cleaning practices, by reducing the potential transmission through handling and by introducing a new development to the world of packaging.

Reinvention and action

While we look to the future of a post-pandemic world, we have the opportunity to assess and reinvent the environment we live in, by identifying structural weaknesses and committing ourselves to researching new solutions. To get started, we need to begin to look at packaging as a system and explore the impact of change to the supply chain. By doing this, we can bring together interested parties within the value chain to continue to create a shared vision of the near future.

Creating a joined-up strategy that recognises the value of packaging, but also emphasises how to deal with its weaknesses, could lead to economic growth for the whole industry. It won’t be easy but if we can align everyone around a strategy that’s based on principles that protect the environment and people’s health, it will be possible to increase efficiencies for the reciprocal advantage of society, the environment and the economy.

The concept of sustainable packaging goes far beyond just design. It demands innovative thinking, inquisitiveness, and the desire to move the circular economy forwards so that it can meet the changing demands of consumers and protect the world we live in.

Want to find out more about Tapì’s environmental activities?

Find out more

ENTRETIEN AVEC ADAM RYAN, CHEF DE PROJET CHEZ PENTAWARDS

tapigroup 1 juillet 2020 0

La cérémonie de gala pour annoncer le gagnant de la 14e édition des Pentawards aura lieu en octobre et Tapì sera l’un des sponsors officiels de la compétition.

Les temps difficiles que nous traversons tous pourraient bien changer les programmes des Pentawards. Nous avons donc décidé d’interviewer Adam Ryan, chef de projet chez Pentawards, pour qu’il nous raconte comment un événement aussi influent affronte ces problèmes et quelles sont ses idées pour survivre à l’avenir.

1) Que sont les Pentawards et comment le concours a -t-il été créé ?

Pentawards est le premier et le plus prestigieux concours mondial exclusivement dédié à la conception d’emballages.

Pentawards a été fondé en Belgique, en 2007, par les conjoints Jean-Jacques et Brigitte Evrard, tous deux diplômés en design et fondateurs de l’agence de design Carré Noir et du groupe Desgrippes Gobé.

En octobre 2016, Pentawards a été racheté par Easyfairs, un des 20 principaux organisateurs mondiaux d’évènements et de salons, qui possède un vaste portefeuille d’évènements liés à l’emballage.

Au cours des dernières années, Pentawards s’est développé ; plus qu’un simple concours, c’est désormais une source d’inspiration essentielle pour connecter la communauté globale de l’emballage.

Cela se fait par le biais de sa cérémonie de gala annuelle, de conférences internationales, d’expositions des œuvres des lauréats, d’événements de réseautage, de plateformes de réseaux sociaux et de livres.

Notre mission est de promouvoir la conception d’emballage, d’ajouter de la valeur et de connecter notre belle communauté.

2) Les Pentawards sont la plus haute distinction dans la conception d’emballage. Combien d’entreprises sont impliquées dans ce concours mondial, y compris les sponsors et les exposants ?

Le concours de cette année a marqué un autre record : nous avons reçu plus de 2 000 inscriptions venant de 60 pays sur 5 continents, avec la Russie, l’Espagne, la Chine, les États-Unis et le Royaume-Uni comme principaux contributeurs. Près de 400 candidatures ont été présélectionnées dans les six principales catégories du concours, qui contiennent au total 59 sous-catégories.

UPM Raflatac (Finlande), Reflex (Royaume-Uni), Shenzhen Baixinglong Creative Packaging Co., Ltd (Chine) et bien sûr Tapì (Italie) sont nos 4 principaux sponsors. Chaque d’entre eux appartient à un secteur différent de la chaine d’approvisionnement de l’emballage et nous sommes très fiers de la représentation mondiale de nos sponsors.

Nous entretenons également de fortes relations avec des partenaires médiatiques, des associations et des expositions de renommée mondiale tels que : European Packaging Design Association (EPDA) basée en Allemagne, Packaging Premiere (Italie) et étapes (France).

3) Que signifie gagner un prix Pentawards ?

Remporter un Pentaward est considéré par beaucoup comme la plus haute distinction au monde en matière de conception d’emballage. Être récipiendaire d’un Pentaward peut être l’apogée de nombreuses carrières créatives, d’autant plus que le jury international qui choisit les gagnants est composé de leurs pairs.

Je peux honnêtement dire que nous avons un jury sensationnel et que nous continuons à rechercher un mélange diversifié en son sein, en nous assurant d’avoir des représentants de différentes nationalités, âges, genres, formations, compétences, expériences, connaissances et ethnies.

Le jury de cette année est composé de membres de 18 pays, sur 3 continents, dont pour la première fois des représentants d’Inde, du Danemark, d’Arménie, de Suisse et du Brésil. Nous avons également pris de l’expansion avec l’inclusion d’un large éventail d’agences de design, de marques et de coopérations telles que : Lego, Nestlé, Amazon, Microsoft, Shiseido et Facebook.

Remporter un Pentaward est plus qu’une simple victoire, c’est recevoir les félicitations de l’industrie avec les opportunités qui s’ensuivent. Les gagnants bénéficient d’une vitrine inestimable via la presse mondiale, les événements en direct, le site Web, les réseaux sociaux et la couverture médiatique. Les lauréats sont également présentés dans « The Package Design Book », le bestseller mondialement connu et distribué dans plus de 60 pays.

Être récompensé aux Pentawards peut changer la vie, cela peut aider à trouver de nouvelles opportunités professionnelles, à améliorer son estime de soi, à se connecter avec des pairs, à lancer des carrières et à réaliser des rêves. La possibilité de célébrer de telles réussites, en particulier sur scène lors de notre cérémonie de gala, permet aux gagnants d’être vus par la communauté mondiale de la conception d’emballage.

4) Comment les futurs événements Pentawards changeront-ils avec les nouvelles mesures de distanciation sociale ?

Nous sommes confiants dans le fait que notre cérémonie de gala aura lieu en octobre, cependant, en cette période difficile, la sécurité du jury, du personnel et des participants est pour nous de la plus haute importance. Nous devons être réalistes et envisager des alternatives au cas où il ne serait pas possible d’organiser un événement en direct.

Partout dans le monde, de nombreuses grandes organisations et marques ont choisi d’aller de l’avant et d’organiser leurs événements en ligne. Prenez Giorgio Armani, qui a diffusé en direct son défilé de mode de Milan depuis un espace événementiel vide de la ville, ou les festivals en ligne. Ces événements ont atteint un grand nombre de gens et on peut toujours communiquer et se connecter avec son public cible.

Au cours des derniers mois, nous avons lancé une série de Takeover via Instagram, confiés aux meilleurs créateurs et designers pour aider à partager la positivité, l’inspiration et des conseils pour ceux qui travaillent à domicile pendant la pandémie de Covid-19. Cela a extrêmement bien fonctionné et atteint un public plus large que prévu. En prenant cela comme exemple, nous pourrions envisager la possibilité d’une cérémonie de gala en ligne.

Easyfairs mettra en œuvre de nouvelles mesures de sécurité pour protéger son personnel, ses clients et ses partenaires lors de nos expositions en introduisant de nouvelles règles en fonction des différentes directives et lois gouvernementales. Par exemple, en introduisant des règles de distanciation sociale, des mesures de nettoyage strictes, en introduisant plus de contrôles qui incluront des prises de température à l’aide de caméras thermiques, en prolongeant les jours de spectacle et les heures d’ouverture, des systèmes à sens unique et peut-être en limitant le nombre des participants. Nous avons actuellement un système appelé « Easy Go » qui permet aux exposants et aux visiteurs de scanner leurs badges, totalement sans contact et en toute sécurité.

Quoi que nous décidions, nous veillerons à ce que ce soit au plus haut niveau, notre engagement est de fournir un soutien à notre communauté pendant cette période et de continuer à célébrer la créativité dans la conception d’emballage.

5) Pensez-vous que l’industrie de la conception d’emballage sera affectée négativement par la pandémie mondiale ?

Je suis optimiste et je vois généralement le verre à moitié plein, même si cela a été difficile dans ce climat.

Les gens font ce qu’ils font le mieux… évoluer et s’adapter. Des exemples merveilleux d’entreprises qui s’adaptent à la situation nous viennent des distilleries qui tournent leurs efforts vers la fabrication de désinfectants pour les mains ou les constructeurs automobiles utilisant leurs usines pour fabriquer des ventilateurs médicaux.

Pendant des périodes comme celle-ci, la recherche montre que l’innovation de produit ralentira, mais l’innovation de marque augmentera. Ainsi, les marques trouveront de nouvelles façons de dialoguer avec les consommateurs et l‘emballage en sera une composante essentielle. Je pense que l’emballage connecté va commencer à jouer un rôle important, en particulier avec la possibilité d’utiliser des codes QR pour en savoir plus sur un produit sans le toucher. Les designers créent plus pour la maison que pour l’individu.

De nos Takeovers via Instagram, je voudrais partager les excellentes citations de 3 experts en conception d’emballage qui résument l’expérience du COVID-19 :

Steve Honor, Design Manager Europe & Africa chez Diageo et membre du jury Pentawards :

« Nous sommes en confinement, mais notre créativité ne l’est pas »

Carolina Alzate Alvarez, PDG d’OpenLab et membre du jury Pentawards :

« Ce moment d’incertitude est l’occasion de créer quelque chose de nouveau »

Karim Rashid, designer

« Le design doit retrouver cet esprit de sensation, d’esthétique et de résolution de problèmes »

Mauro Porcini, Senior VP & Chief Design Officer chez PepsiCo

« Le vrai design, c’est nous, en tant qu’êtres humains, notre talent et notre capacité à créer quelque chose de significatif pour le monde et pour les autres. En ce moment c’est plus important que jamais »

« La prochaine décennie d’innovation sera la plus importante de tous les temps ». Ceci est une citation de Forbes en 2019 et avec les récents événements, cela va encore plus accélérer les choses.

Les concepteurs, les marques, les fournisseurs/fabricants d’emballages se sont vraiment concentrés sur la durabilité au cours des dernières années et ce sera une tendance clé dans le secteur, mais elle sera désormais définie parallèlement aux préoccupations d’hygiène et de sécurité des consommateurs. Au cours de la pandémie, le commerce électronique a été largement utilisé et de nombreuses marques devront intensifier leurs activités tout en faisant face à des pressions et à des couts.